BRIDGE jette des ponts

DSC01825_16_9_edit

En deux années d’existence, le programme d’encouragement BRIDGE a financé 81 projets situés à l’interface entre la recherche fondamentale et l’innovation basée sur la science. Le FNS et Innosuisse ont ainsi permis la création de 16 start-up.  

Andrea Wehrli et Jean-Charles Sanchez ne pratiquent pas la recherche fondamentale et ne disposent pas du capital nécessaire pour permettre à leurs innovations de percer sur le marché. Mais la scientifique spécialisée dans l’environnement et le médecin de renom ont des idées brillantes. Au travers du programme BRIDGE, le Fonds national suisse et Innosuisse, l’Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation, leur assurent depuis deux ans une assise financière durable et assument à leurs côtés le partage des risques.

Soutien durant la phase critique de précompétition
Comme le précise Lothar Thiele, président du Steering Committee de BRIDGE en 2017 et 2018 et membre du Conseil national de la recherche du FNS, ce programme soutient le transfert des résultats de la recherche au cours de la phase critique de précompétition. Et comme l’ajoute ce professeur d’informatique à l’ETH Zurich: "Le nombre étonnamment élevé et l’excellente qualité des requêtes démontrent que Bridge comble une lacune importante entre les instruments d’encouragement d’Innosuisse et ceux du Fonds national suisse." 

"Suppression des obstacles"
Andrea Wehrli, de l’EMPA Saint-Gall, avait déjà recueilli une expérience précieuse dans le cadre d’une précédente start-up. Un subside destiné aux jeunes chercheuses et chercheurs lui a été octroyé dans le cadre de l’offre d’encouragement Proof of Concept de BRIDGE. "Ce subside a permis de supprimer des obstacles décisifs", a indiqué Andrea Wehrli, qui peut désormais se consacrer à temps plein à l’élaboration d’un modèle économique pour le recyclage des déchets électroniques en Inde.

Grâce à l’offre d’encouragement Discovery de BRIDGE destinée aux scientifiques expérimentés, Jean-Charles Sanchez de l’Université de Genève et son équipe ont reçu l’appui nécessaire pour développer un appareil portable permettant aux spécialistes de détecter de petites lésions cérébrales. "Des diagnostics plus sûrs pourront ainsi être établis dans les cabinets de médecin, dans les ambulances et sur les terrains de sport, et plus rapidement qu’avec les onéreux tomographes informatiques des hôpitaux", explique Jean-Charles Sanchez.

Bénéfice net pour le "paysage de l’innovation suisse"
Dans l’esprit d’un programme commun, Nicoletta Casanova de Femtoprint a repris la direction du Steering Committee pour les exercices 2019 et 2020. En tant que membre du Conseil d’innovation d’Innosuisse, elle se réjouit tout particulièrement que de nombreux projets remarquables aient déjà plus que validé la pertinence de BRIDGE en seulement deux années d’existence. "A l’avenir, BRIDGE sera encore élargi afin de soutenir des projets Discovery dans toutes les disciplines de recherche et tous les domaines d’innovation", souligne Nicoletta Casanova en ajoutant que cela profitera au paysage de l’innovation suisse. En raison de la forte demande enregistrée, des moyens supplémentaires devront être mis à disposition durant la période de subventionnement 2021-2024.

Commercialisation ou concrétisation du potentiel

Depuis 2017, le programme BRIDGE soutient des projets situés à l’interface entre la recherche fondamentale et l’innovation basée sur la science au travers de deux offres d’encouragement. Proof of Concept s’adresse à de jeunes chercheuses et chercheurs qui disposent de 18 mois pour transformer leurs résultats de recherche en applications commercialisables. Les projets peuvent concerner tout type d’innovations. A l’inverse, l’offre d’encouragement Discovery est destinée aux chercheuses et chercheurs expérimentés qui souhaitent tester et mettre en œuvre le potentiel d’innovation de leurs résultats de recherche. BRIDGE Discovery finance des projets réunissant jusqu’à trois partenaires pour une durée maximale de quatre ans. Sont encouragées les innovations technologiques ayant un impact social ou économique important.

Le succès en chiffres

Le programme d’encouragement BRIDGE dispose d’une enveloppe de 70 millions de francs pour les exercices 2017-2020. Durant les deux premières années du programme, le FNS et Innosuisse ont soutenu au total 81 projets (61 Proof of Concept, 20 Discovery). 336 requêtes Proof of Concept et 277 requêtes Discovery ont été soumises. 16 start-up sont déjà nées des 46 premiers projets Proof of Concept. Si la participation et le succès des hautes écoles spécialisées sont encore limités en ce qui concerne Proof of Concept, ils ont nettement progressé dans le cadre de Discovery depuis la deuxième mise au concours: 10 des 30 personnes participant aux projets financés sont issus d’une haute école spécialisée.

Dernière modification 28.05.2019

Début de la page

https://www.innosuisse.ch/content/inno/fr/home/ueber-uns/nsb-news_list/NewsletterInnosuisse/newsletter-mai-2019/bridge.html