Quatre mythes au sujet de l’encouragement de projets d’innovation et les enseignements à en tirer pour votre future demande

Mythes_web
@iStock

Les personnes représentant Innosuisse sont régulièrement confrontées à des déclarations qui ne collent pas avec la réalité à propos de l’encouragement de projets d’innovation basées sur la science. C’est pourquoi nous voulons réfuter quatre mythes et vous fournir ainsi quelques astuces pour votre prochaine demande.

1. Il y aurait un plafond financier pour les projets d’innovation
Les partenaires de projet affirment régulièrement que seuls les coûts de projets inférieurs à un demi-million de francs sont approuvés par Innosuisse. C’est faux : il n’existe aucune limite juridique ou informelle pour les demandes d’encouragement.

>ASTUCE pour demandeurs: tant que le financement de votre projet d’innovation est pertinent, que le rapport coûts-avantages est judicieux et que le partenaire chargé de la mise en œuvre, par exemple une PME, est disposé à assumer lui-même la moitié des coûts du projet, aucun plafond financier n’est fixé pour les demandes liées à des projets d’innovation. Ceci vaut pour tous les domaines thématiques.

2. Seuls les projets d’innovation épaulés par de grandes entreprises seraient encouragés
Les chiffres traduisent une réalité bien différente. En effet, plus de 75% des projets d’innovation encouragés émanent de petites et moyennes entreprises suisses et sont mis en œuvre avec des partenaires de recherche. Les projets d’innovation liés à des grandes entreprises assumant la fonction de partenaire de mise en œuvre représentent moins du quart des projets encouragés.

>ASTUCE pour demandeurs: il n’y a pas que les petites et moyennes entreprises et les grandes sociétés qui peuvent soumettre des projets avec un partenaire de recherche. D’autres organismes comme des fondations ou des organisations non gouvernementales, mais également des institutions publiques telles que des administrations ou des institutions sociales peuvent soumettre des projets d’innovation basée sur la science. Les projets auxquels s’associent plusieurs partenaires de recherche et de mise en œuvre sont également bienvenus, tout particulièrement ceux basés sur une approche interdisciplinaire ou multidisciplinaire.

3. Un partenaire chargé de la mise en œuvre ou un responsable de projet d’un partenaire de recherche n’aurait le droit de transmettre qu’un seul projet d’innovation par année
Il n’existe aucune limitation formelle ou informelle du nombre de projets d’innovation par partenaire chargé de la mise en œuvre ou par partenaire de recherche. Il existe au contraire divers exemples de petites et moyennes entreprises novatrices mais aussi de chercheurs qui œuvrent simultanément à plusieurs projets encouragés par Innosuisse.

>ASTUCE pour demandeurs: Dans la mesure où vous démontrez la disponibilité des capacités requises, rien ne s’oppose à ce que vous soumettiez plusieurs projets d’innovation par année, même si vous mettez en œuvre des projets déjà approuvés. Vous promouvrez de cette manière l’innovation basée sur la science dans l’intérêt de l’économie et de la société.

4. Par le passé, les chances de recevoir un financement auraient été plus élevées
Depuis 2018, le taux d’approbation des projets soumis s’élève en moyenne à un peu plus de 55%. Les projets d’innovation de bonne qualité disposent de chances au moins aussi bonnes qu’à l’époque de la CTI. Pour comparaison: en 2017, soit la dernière année de la CTI, le taux d’approbation était de 47%.

>ASTUCE pour demandeurs: Votre demande de projet possède de réelles chances d’être approuvée par Innosuisse pour autant qu’elle soit concrète, claire et compréhensible. Vous devez, en d’autres termes, définir précisément votre projet novateur ou votre prestation innovante. Conformément aux critères d’évaluation, les demandes doivent par ailleurs décrire sans ambigüité la création de valeur, la durabilité, le degré d’innovation et le potentiel commercial. Le plan du projet, les étapes d’avancement et le budget doivent également être compréhensibles.

Votre projet d’innovation satisfait-il à ces critères? Alors soumettez une demande en 2020!

Dernière modification 13.12.2019

Début de la page

Contact

Communication Innosuisse

Einsteinstrasse 2
3003 Berne

E-Mail

Eliane Kersten, co-responsable communication

Tél
+41 58 464 19 95

Lukas Krienbuehl, co-responsable communication

Tél
+41 58 481 84 73

Imprimer contact

https://www.innosuisse.ch/content/inno/fr/home/ueber-uns/News/mythen.html