Olga-Dubey-Innosuisse

Son conseil

«L’important est de découvrir par vous-même quel rôle vous voulez jouer dans l’entreprise. On ne peut pas être tout à la fois, mais cela vaut la peine de tout essayer.»

Le cours ‹Business-Concept› d’Innosuisse m’a ouvert des portes. Il y a très peu de publicité pour l’entrepreneuriat à l’Université. Pour moi, c’était un monde entièrement nouveau et très inspirant.

Lors de la création d’une start-up, le sexe ne devrait jouer aucun rôle, seulement l’idée. Le fait qu’il y ait encore peu de fondatrices d’entreprise pourrait être dû au fait que les femmes ont souvent moins confiance en elles que les hommes. Mais c’est aussi une question d’éducation. Sur la base des résultats de ma thèse de doctorat dans le domaine de la biochimie végétale, j’ai fondé avec un biologiste moléculaire la start-up AgroSustain, qui fabrique des produits biologiques contre les moisissures en agriculture. Nous employons aujourd’hui dix collaborateurs.

Pour fonder une start-up et la développer, il est essentiel de travailler avec des personnes qui se complètent par leurs connaissances et leur expérience, et sur lesquelles on peut compter. Parce que la constitution d’une société est comparable à une immense montagne russe. On ne s’en rend compte qu’une fois le départ pris. De nouveaux obstacles surgissent sans cesse et il faut les surmonter. Mais c’est très bien ainsi. Parce que cela signifie que votre entreprise va de l’avant. En tant que fondatrice, vous devez être convaincue de ce que vous faites. En tant que femme, vous n’êtes pas toujours traitée de la même façon qu’un homme. Il est donc d’autant plus important de se respecter soi-même. Et pour gagner le respect des autres.

Si une femme a une idée géniale et se croit capable de la concrétiser, elle doit absolument créer une entreprise.

Dernière modification 19.08.2020

Début de la page

https://www.innosuisse.ch/content/inno/fr/home/resultats-et-impact/femmes-et-innovation/temoignages/olga-dubey-agrosustain.html