Innosuisse soutient le tourisme suisse avec Deep Snow

Innosuisse apporte son soutien à de nombreux projets dans une grande diversité de secteurs, dont le tourisme en Suisse. Deep Snow est un excellent exemple du soutien que peut offrir l’Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation. Ce projet, qui résulte d’une coopération entre le laboratoire EcoVision de l’École polytechnique fédérale de Zurich (ETH) et Exolabs, essaimage de l’Université de Zurich, vise à mesurer en temps réel la couverture neigeuse en montagne. Le projet compte également les partenaires suivants: le WSL Institute for Snow and Avalanche Research SLF, Outdooractive et MountaiNow.

snow_web
@ Johanne Stettler

La neige est un élément important du système terrestre: elle couvre environ un tiers de la surface terrestre pendant une partie de l’année. Ici, en Suisse, on peut la qualifier d’«or blanc» des montagnes. De fait, la neige a une valeur économique importante pour différents secteurs comme le tourisme, les assurances, l’hydroélectricité et la gestion des risques. A titre d’exemple, les compagnies d’électricité qui fournissent de l’énergie renouvelable à partir de l’hydroélectricité doivent disposer d’informations fiables sur la couverture neigeuse, la fonte et l’équivalent en eau afin de gérer les ressources en eau et la planification de la production. Une connaissance détaillée des conditions neigeuses passées et actuelles est également cruciale pour déterminer les zones à risque d’avalanche. Toute décision sérieuse sur les questions liées à la neige doit reposer sur des informations de haute qualité faciles à obtenir. «Avec Deep Snow, nous souhaitons élaborer une nouvelle approche de la cartographie de la neige (réunissant la surface de la couverture neigeuse, l’épaisseur de la couche neigeuse et la mesure de l’équivalent en eau de la neige) centrée sur la technologie moderne d’apprentissage approfondi. Les données éparses sur la neige, acquises par des sondages sur le terrain, seront reliées à des images de télédétection denses, à haute résolution, afin de prévoir les conditions neigeuses à l’échelle du pays» explique Jan Wegner, responsable du laboratoire EcoVision.

Le caractère innovant d’un projet est indispensable pour obtenir du soutien d’Innosuisse. Dans le cas de Deep Snow, le défi est relevé, comme l’explique Jan Wegner: «Il existe déjà des dispositifs d’étude de la neige, mais la plupart ne fournissent pas suffisamment de détails de localisation spatiale, ne sont pas disponibles en temps utile et manquent de précision ainsi que d’un processus de validation cohérent. Notre objectif commun est d’établir de nouvelles normes d’observation de la couverture neigeuse, de l’épaisseur de la neige et de la mesure de son équivalent en eau avec une précision et une résolution sans précédent pour la Suisse.»

Deep Snow est de surcroît un excellent exemple de collaboration entre un partenaire de recherche et un partenaire industriel, la mission phare d’Innosuisse. En effet, le programme Projets d’Innovation qui permet notamment de financer la partie recherche facilite également l’échange d’expérience entre les différents partenaires. «L’ETH possède une longue expérience du développement d’algorithmes d’apprentissage approfondi et de leur application aux enjeux environnementaux. Quant à ExoLab, sa vaste expérience du traitement des données sur les nuages appliqué à l’observation de la neige depuis l’espace en temps quasi réel est particulièrement importante pour le projet Deep Snow», ajoute Jan Wegner, qui expose les avantages de faire appel à Innosuisse: pendant la phase de rédaction de la proposition, le projet bénéficie d’un soutien actif au titre du programme d’initial coaching et de l’offre de mentorat ICT. Ce précieux soutien permet de rédiger une bien meilleure proposition. Autre avantage, le délai entre la présentation de la proposition et la décision de financement est très court. De plus, la rédaction et la présentation de la proposition par l’interface en ligne sont faciles et dénuées d’obstacles bureaucratiques.»

deepsnow_graphic_web
Epaisseur de neige, visible en couleurs, dans le Valais suisse le 3 décembre 2019. L’épaisseur de la couverture neigeuse est modélisée par ExoLabs et reportée sur une image satellite Sentinel-2 prise le même jour.

Les responsables du projet précisent que la cartographie de l’étendue neigeuse, de l’épaisseur de la neige et de son équivalent en eau aura un impact important sur le tourisme en Suisse. Les changements climatiques attendus, concernant notamment la température et les précipitations en hiver, se traduiront probablement par une saison de ski plus courte et un déplacement de la ligne de formation de la neige naturelle vers des altitudes plus élevées. L’absence de neige pourrait avoir des conséquences sur la fréquentation des stations touristiques l’hiver et, partant, exercer des retombées économiques négatives. «Les résultats du projet seront donc d’une grande utilité aux offices du tourisme, pour planifier des séjours et élaborer des stratégies d’adaptation au changement climatique: les touristes pourront consulter les conditions d’enneigement sur des cartes denses à haute résolution chronologique et spatiale qui serviront de base à d’autres applications créées par des partenaires du projet. Ce projet s’adresse directement aux touristes intéressés par les sports d’hiver, qui pourront choisir leur destination à partir de notre dispositif. Il permettra également d’évaluer les risques d’avalanche, voire de rendre la gestion des stations de sports d’hiver plus durable en réduisant le besoin de neige artificielle et en améliorant la planification générale des infrastructures», ajoute Reik Leiterer CEO et co-fondateur d’Exolab.

A travers une palette d’offres de soutien, Innosuisse donc a pour devise d’encourager toute innovation à caractère scientifique et durable. Une mesure qui permet non-seulement à la société de bénéficier d’infrastructures de pointes, mais aussi aux acteurs du monde académique et de l’industrie de rester créatifs. «Forts du soutien d’Innosuisse, nous pouvons faire face aux besoins de recherche et pourrons mettre sur le marché un produit qui dépassera de loin les produits existants. Nous envisageons aussi de constituer un réseau des acteurs les plus importants du secteur pour que notre dispositif bénéfice d’une plus grande visibilité et d’une crédibilité maximale en matière de qualité», conclut Reik Leiterer.

Texte: Johanne Stettler

Dernière modification 23.03.2020

Début de la page

https://www.innosuisse.ch/content/inno/fr/home/resultats-et-impact/exemples-des-activites-de-soutien/projets-dinnovation/deepsnow.html