Caran d'Ache - Une alternative au bois américain dans les crayons?

Pour que les crayons de couleur et de papier se taillent facilement, le bois dont ils sont issus doit présenter une structure homogène et une faible densité. C’est la raison pour laquelle le fabricant haut de gamme Caran d’Ache n’utilise que du cèdre de Californie. Or, cette ressource étant limitée, son prix augmente.

Dans un projet d’innovation avec la Haute école spécialisée bernoise (BFH), l’entreprise genevoise étudie donc la possibilité de modifier des essences européennes, voire suisses afin d’obtenir des qualités semblables. D’une part, le bois doit être imprégné pour qu’il s’assouplisse et puisse se séparer plus aisément. D’autre part, ses propriétés physico-chimiques doivent être rectifiées de manière à faciliter sa découpe.


« Le bois suisse ou européen serait plus durable. Mais la qualité ne doit pas en pâtir. »

Thomas Volkmer, professeur à la BFH


D’après le professeur Thomas Volkmer de la BFH, les difficultés du projet résident dans la recherche de matériaux d’imprégnation naturels adaptés et dans la modification uniforme du bois. Une coopération avec des instituts partenaires est prévue au sein du RTN Swiss Wood Innovation Network.

Dernière modification 18.07.2019

Début de la page

https://www.innosuisse.ch/content/inno/fr/home/resultateundwirkung/projektbeispiele/innovationsprojekte/alternative-fuer-us-holz-in-farbstiften-gesucht.html