Un robot pour se familiariser avec l’informatique

Un petit Robot débarqué tout droit d’une autre galaxie et qui s’installe l’environnement de l’utilisateur. Voici l’idée ingénieuse lancée par trois jeunes chercheurs suisses. La start-up zurichoise RosieReality permet aux enfants de 13 et plus de faire leurs premiers pas dans le monde de l’ingénierie et d’apprendre de manière ludique les bases de la réalité augmentée.  

Rosie_Wallpaper

«Pourquoi avons-nous créé Rosie? Pour susciter des passions pour la programmation!». Sélim Benayat, co-fondateur de la Start-up RosieReality est enthousiaste à l’idée d’évoquer les raisons qui l’ont poussé à créer une application éducative de réalité augmentée pour Iphone, avec l’aide de ses collègues Peter Spence et Florian Maushart. Tout a commencé en 2018 lorsque les comparses, l’un féru de robotique et les autres d’ingénierie mécanique, se sont aperçus que les systèmes éducatifs suisse et anglo-saxon ne proposaient pas l’apprentissage de l’informatique au niveau primaire. «Savoir lire et écrire font aujourd’hui partie des connaissances de base d’un enfant. Mais être capable d’être à l’aise en informatique et apprendre à développer des programmes sont devenus, à notre sens, tout aussi important», explique Sélim Benayat.

«L'idée est de faire bouger les enfants et de les faire réfléchir en 3D»

Un robot, une passion
L’envie de susciter des passions pour l’ingénierie et la programmation et de transmettre leur savoir aux enfants a donc donné naissance à Rosie un petit robot numérique venu d’une autre planète et naviguant dans l’environnement direct de ses petits utilisateurs. L’application se veut à la fois éducative et amusante. «Les enfants placent Rosie dans des endroits comme leur salon, leur salle de classe ou leur terrain de jeux, en utilisant la caméra de leurs appareils mobiles. Une fois installés, ils sont confrontés à des puzzles 3D grandeur nature. Les enfants doivent se déplacer activement dans l'espace et utiliser les blocs de construction modulaires pour résoudre ces puzzles. L'idée est de faire bouger les enfants et de les faire réfléchir en 3D. Nos puzzles font une fusion du numérique et du réel et introduisent ainsi des principes de la programmation. C'est une nouvelle façon de jouer et d'apprendre en utilisant le monde réel.»

«C’est toujours bien de se remettre en question lorsqu’on se
lance rapidement sur un marché»

Une aide bienvenue
RosieReality a fait appel aux services d’Innosuisse avant même sa création. «Nous avons posé notre candidature, car nous avions besoin d’une aide externe pour mettre au point notre produit», explique le co-fondateur. Un soutien qui s’est révélé judicieux pour l’entreprise qui suit actuellement un programme de Core Coaching (lire encadré). «Innosuisse nous permet d’accéder aux connaissances stratégiques de coachs, dans notre cas Christoph Heidelberger et Paola Ghillani. Ces derniers nous aident à résoudre les défis qui se présentent. Nous abordons les difficultés sous un autre angle grâce à leur regard extérieur. C’est toujours bien de se remettre en question lorsqu’on se lance rapidement sur un marché», estime Sélim Benayat.

Confiance en l’avenir
En peu moins d’un an et demi d’existence, RosieReality compte déjà 15 employés et vise la commercialisation de son application à travers le monde en 2019. L’application est déjà testée sur plusieurs marchés comme au Canada, à Singapour et en Roumanie. «Nous travaillons avec plusieurs entreprises de la Bay Area pour que notre produit soit distribué mondialement aux familles et dans les salles de classe», conclut le jeune co-fondateur avec ambition.

Dernière modification 03.05.2019

Début de la page

Contact

Sélim Benayat
Wyss Zurich
ETH Zurich / University of Zurich

Site web

E-Mail

Imprimer contact

Sélim-benaytat3

Sélim Benayat, co-fondateur de Rosie Reality

https://www.innosuisse.ch/content/inno/fr/home/resultateundwirkung/exemples-des-activites-de-soutien/start-up/rosie-reality.html