Un colorant pour farter les skis?

Jusqu’à présent, personne n’y avait pensé ! L’indigo forme en effet des couches hydrofuges tout en respectant l’environnement. En cela, celles-ci se distinguent des hydrocarbures hautement fluorés, qui sont traditionnellement utilisés dans les cires professionnelles et dont les bilans sont contestables aussi bien au niveau toxicologique qu’écologique.

Innosuisse_Insantin_01_web
Un chercheur du SLF applique le lubrifiant à base de pigments colorés sur les skis de test.

Malheureusement, la durabilité reste une question encore très peu abordée dans le domaine du sport. Lors des différents tests, notamment lors des championnats de ski alpin U23, Isantin, notre lubrifiant à base de pigments colorés, a pu rivaliser avec les meilleures cires. L’an dernier, j’ai farté les skis de fond de ma belle-fille et de ses deux amies avec notre produit. Elles sont rentrées des pistes enchantées. Je suis particulièrement fier que notre fart soit d’origine végétale et qu’il soit donc inoffensif pour l’environnement et pour tous ceux qui le manipulent. J’espère désormais que l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches confirmera les propriétés de glissement d’Isantin à l’issue de ses tests effectués sur des skis calibrés par tout type d’enneigement. Le mentor d’Innosuisse s’est révélé décisif pour mener à bien le financement de cette étude préliminaire: Walter Ammann sait parfaitement comment évaluer les risques mais connaît aussi toute l’importance de la durabilité. »

Texte: Peter Bützer, chimiste retraité

Dernière modification 16.07.2019

Début de la page

https://www.innosuisse.ch/content/inno/fr/home/resultateundwirkung/exemples-des-activites-de-soutien/mentoring/teile-eines-farbstoffs-als-ski-gleitmittel-.html