Bien dormir grâce à des pyjamas intelligents

Améliorer la qualité de son sommeil grâce aux vêtements que l’on porte en dormant. C’est l’idée originale de la start-up zurichoise Dagsmejan. Des pyjamas aux shorts et t-shirts confortables, une gamme variée de produits est proposée à la vente, en Suisse et à l’étranger. L’entreprise, fondée il y a seulement trois ans, connaît un succès fulgurant, grâce notamment à l’encouragement d’Innosuisse.

Ils sont deux, une Suédoise et un Suisse, à l’origine de cette réflexion inattendue mais non moins cruciale: améliorer le confort du sommeil grâce à l'utilisation de textiles intelligents et à des constructions de fibres innovantes dans les vêtements de nuit. Il y a trois ans, Catarina Dahlin et Andreas Lenzhofer ont eu cette idée au détour d’une constatation banale. «Nous avons toujours été intéressés par le sport et avons observé les développements effectués en matière de textiles dans ce domaine. Les vêtements s’adaptent au corps et aux mouvements pour améliorer les performances et le confort durant l’effort. Par contre, en matière de vêtement pour dormir, aucune réflexion du genre n’était menée malgré l’importance que le sommeil revêt dans nos vies bien remplies», explique Catarina Dahlin, Co-CEO de Dagsmejan, qui ajoute: «Certaines personnes investissent jusqu’à plusieurs milliers de francs dans des systèmes de literie hyper sophistiqués ou dans des appareils de suivi du sommeil mais jusqu’à dernièrement, personne ne s’intéressait vraiment aux matières portées sur le corps pendant plus d’un tiers de la vie.»

La start-up apporte, en effet, un vent de fraicheur dans un domaine qui n'a pratiquement pas connu d'innovation au cours des dernières décennies. Dagsmejan transfère les approches technologiques du secteur des vêtements de sport à celui des vêtements de nuit: le résultat est un tissu tricoté breveté qui offre un climat de sommeil optimal, que vous ayez tendance à transpirer, à avoir froid ou à faire les deux pendant la nuit. Son originalité? Développer des vêtements en phase avec nos besoins physiologiques en matière de sommeil et conçus pour dormir. «La température est l’un des instruments clé du sommeil. Si notre température corporelle naturelle est perturbée, notre qualité de sommeil s’en ressent. Notre but était donc de trouver une solution pour que le corps reste à la bonne température toute la nuit», explique Andreas Lenzhofer, Co-CEO de la start-up.  

dagsmejan-innosuisse-2

Le soutien précieux d’Innosuisse
Depuis ses débuts, Dagsmejan tire profit de plusieurs offres de soutien proposées par Innosuisse. Elle a ainsi démarré un programme de coaching personnalisé en 2018 et participé à deux formations à New York et à Londres, qui se sont révélées très utiles pour aborder rapidement les marchés internationaux. «En peu de temps, nous avons beaucoup appris sur les impôts, le droit et les droits de douane», a récemment déclaré Andreas Lenzhofer à startupticker.ch. Grâce à ces camps d’internationalisation, la start-up a également pu bénéficier du réseau de l'ambassade suisse à Londres et de l'antenne swissnex à New York.

Pour comprendre les besoins physiologiques en matière de sommeil, tester et évaluer les différentes structures de fibres et de tissus et voir quel est leur impact sur le corps, Dagsmejan mène aussi parallèlement un projet d’innovation en collaboration avec l’Empa à St-Gall et la Haute école de Lucerne. Pour Catarina Dahlin, ces différents niveaux de soutien sont précieux. «Il nous importait que notre approche soit scientifiquement validée. La collaboration avec Innosuisse sur notre projet de recherche nous a permis d’y parvenir. Par la même occasion, le fait de pouvoir avoir accès à des coaches très qualifiés et de pouvoir discuter en profondeur de nos domaines d'activités nous a été très utile».

dagsmejan-innosuisse

Vers les étoiles
Grâce à l’excellence de son travail, Dagsmejan a reçu, en janvier 2020, le certificat Innosuisse, qui garantit que l'entreprise est prête pour une croissance durable. Une croissance démontrée par le succès grandissant observé ici et hors de nos frontières. Dès le début, Dagsmejan s'est concentrée sur le marché mondial. Outre la Suisse, l'Allemagne et l'Autriche, le Royaume-Uni et l'Amérique du Nord ont également été visés.

Aujourd’hui, la marque est disponible dans plus de 60 pays et ses dirigeants ont déjà des idées plein la tête pour encore diversifier leur production. «Les lits, les matelas ou les duvets sont d’autres éléments qui influent sur notre sommeil. Afin de soutenir le corps de manière holistique, il est logique que nous menions des études à tous les niveaux.» Dagsmejan s’ouvre donc à de nouvelles opportunités qui s’annoncent d’ores et déjà passionnantes.  

Découvrez Dagsmejan sur Instagram et sur Facebook.

Dernière modification 22.09.2020

Début de la page

andreas-lenzhofer-catarina-dahlin-dagsmejan-innosuisse

Andreas Lenzhofer et Catarina Dahlin, co-CEO de Dagsmejan.

https://www.innosuisse.ch/content/inno/fr/home/encouragement-exemples-informations/exemples-des-activites-de-soutien/start-up/dagsmejan.html